Ça y est, c’est fait!

Enfin! Un projet de plusieurs années a vu le jour le 10 Juillet 2019…

Notre Association de Sauvegarde du Patrimoine est née! Depuis notre arrivée en 2012 au Moulin de Record, notre intention était de lui donner une seconde vie. Nous en avons fait un lieu d’accueil, hébergeant des voyageurs du Monde entier, en leur expliquant le fonctionnement d’un moulin à eau. 

Le Moulin de Record est un Moulin Seigneurial (ou Moulin banal”), datant d’au moins de 6 siècles. En faisant l’acquisition de ce bâtiment historique, nous nous sommes faits la promesse de le faire revivre. Cependant, l’entretien du moulin et de ses installations hydrauliques nécessitent des sommes importantes. 

Afin de pouvoir organiser des chantiers participatifs, prétendre à des subventions, ou encore lancer des appels aux dons pour pouvoir réaliser les différents projets (four à pain, éco-musée…), rénover et pérenniser ce témoin d’un autre temps, il nous a fallu créer cette association. C’est désormais chose faite!

Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’appui de Monsieur Emile Farenc, Auteur & Conférencier, érudit du Monde des Moulins et véritable encyclopédie vivante de nos montagnes, qui a accepté d’être le Président d’Honneur de notre association!

Nous comptons sur votre participation, active, sous forme d’adhésion ou passive, sous forme de don (que ce soit du matériel destiné au futur éco-musée, ou des dons en numéraires), si petits qu’ils soient, elle sera la bienvenue! Les dons à partir de 50€ ouvrent même droit à une contrepartie intéressante que vous saurez apprécier… 

Alors retroussons nos manches, et hop, on y va!

Jean-Pierre
-Président-

 

 


Le Mot du Président d’honneur:

“Je suis né dans les Monts de Lacaune, et j’y ai vécu jusqu’à l’âge de 17 ans, quand je suis parti.

Lorsque je suis revenu au début des années 1980, j’ai fait le triste constat que tout ce que j’ai connu dans mon enfance, était en train de disparaître : les moulins, la façon de cultiver, etc. Alors je me suis mis à chercher. J’ai fait le tour de la région, et j’ai trouvé encore une quinzaine de moulins traditionnels en activité dont les meuniers ont bien voulu me montrer comment ils faisaient de la farine. C’étaient d’anciens meuniers qui s’y connaissaient vraiment. Mais petit à petit, ils se sont arrêtés, tous. L’un après l’autre. Et actuellement, il ne reste plus aucun Moulin. Tout a disparu. Perdre les traditions, c’est comme perdre une partie de soi-même, de ses racines.

Je crois qu’il serait vraiment bien de ressusciter au moins un moulin.”

Émile Farenc, Auteur & Conférencier
(« Du Blé au Pain » ; « Les Moulins de la Montagne »,
« Chasse, Pêche & Braconnage », « Il était une fois Le Cochon »)

 

 

 

 

Please follow and like us:

Un commentaire

Photo
A WordPress Commenter 3 mars 2017

Hi, this is a comment.
To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in the dashboard.
Commenter avatars come from Gravatar.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.